Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre Ford dirigera le Conseil des relations fédérales-provinciales

Communiqué

Le premier ministre Ford dirigera le Conseil des relations fédérales-provinciales

Le nouveau conseil ministériel travaillera avec le gouvernement fédéral pour atteindre des objectifs prioritaires

Cabinet du premier ministre

TORONTO — Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures concrètes pour s'assurer que les intérêts de la province demeurent une priorité à Ottawa en établissant le Conseil des relations fédérales-provinciales. Présidé par le premier ministre Doug Ford, ce nouveau conseil travaillera avec le gouvernement fédéral afin de concrétiser des objectifs prioritaires en matière d'infrastructure, de soins de santé et de croissance économique.

« Notre gouvernement a un plan pour bâtir l'Ontario ensemble, et cela comprend de collaborer avec nos homologues fédéraux, a déclaré le premier ministre Ford. Nous sommes prêts à travailler avec le nouveau Conseil des ministres du Canada afin de mettre en œuvre sans tarder des projets d'infrastructure importants, d'augmenter le financement des soins de santé et de favoriser un environnement au sein duquel les entreprises et les créateurs d'emplois peuvent prospérer. »

Le Conseil des relations fédérales-provinciales sera chargé de coordonner les efforts de consultation et de collaboration entre l'Ontario et Ottawa afin de promouvoir des projets importants et des priorités communes. Ses principales priorités comprendront la mise en œuvre rapide de projets d'infrastructure essentielle, qu'il s'agisse du transport en commun ou de l'Internet à large bande, en accélérant l'approbation des projets présentés dans le cadre du plan Investir dans le Canada et en veillant à ce que le gouvernement fédéral finance sa juste part du plan historique de l'Ontario pour le transport en commun.

Le Conseil s'efforcera également d'obtenir du gouvernement fédéral un financement accru au titre du Transfert canadien en matière de santé, dans l'objectif de mettre fin à la médecine de couloir et d'offrir aux Ontariens et Ontariennes les soins et traitements qu'ils méritent.

En outre, le Conseil travaillera en vue d'éliminer les formalités administratives et les obstacles au commerce interprovincial, d'attirer des investissements internationaux dans toutes les régions de l'Ontario, y compris les régions sous-capitalisées, et de favoriser un environnement propice au succès des travailleurs, des entreprises et des entrepreneurs.

« Ce qui est bon pour l'Ontario est bon pour le Canada, et ce qui est bon pour le Canada est bon pour l'Ontario, a conclu M. Ford. Par l'entremise du Conseil des relations fédérales-provinciales, mes ministres et moi allons retrousser nos manches et travailler fort afin d'obtenir des résultats dont pourront profiter les gens de l'Ontario et de tout le pays. »

Le Conseil sera composé des membres suivants :

  • L'honorable Doug Ford, premier ministre de l'Ontario et ministre des Affaires intergouvernementales — président
  • L'honorable Christine Elliott, ministre de la Santé
  • L'honorable Caroline Mulroney, ministre des Transports et ministre des Affaires francophones
  • L'honorable Rod Phillips, ministre des Finances
  • L'honorable Peter Bethlenfalvy, président du Conseil du Trésor
  • L'honorable Laurie Scott, ministre de l'Infrastructure
  • L'honorable Vic Fedeli, ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce

Faits en bref

  • La province a élaboré un projet d’expansion du transport en commun dans la région du grand Toronto et de Hamilton chiffré à 28,5 milliards de dollars. Il sera financé par l’Ontario, la Ville de Toronto et le gouvernement du Canada.
  • Dans le budget de l’Ontario 2019, le gouvernement a annoncé un investissement de 315 millions de dollars au cours des cinq prochaines années afin d’accroître la connectivité aux services à large bande et au réseau cellulaire.
  • Le commerce interprovincial est évalué à 407 milliards de dollars par an. Les exportations de l’Ontario vers les autres provinces représentent 141 milliards de dollars.
  • Les aînés constituent le groupe d’âge ayant la croissance la plus rapide en Ontario. D'ici 2046, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus devrait presque doubler.
  • À l’heure actuelle, le gouvernement fédéral ne prend en charge que 25 % des coûts des soins de santé en Ontario.
  • Les premiers ministres des provinces et territoires du Canada ont demandé au gouvernement fédéral de bonifier le Transfert canadien en matière de santé de 5,2 % par an.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement