Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du premier ministre Doug Ford sur la réunion du Conseil de la fédération qui s'est tenue à Saskatoon

Déclaration

Déclaration du premier ministre Doug Ford sur la réunion du Conseil de la fédération qui s'est tenue à Saskatoon

Cabinet du premier ministre

Le premier ministre Doug Ford a fait aujourd'hui la déclaration suivante à la suite de la réunion estivale du Conseil de la fédération fort réussie qui s'est tenue à Saskatoon :

« À l'occasion de cette réunion estivale, l'Ontario s'est joint à ses partenaires des provinces et territoires dans l'objectif d'ouvrir le Canada aux affaires et à l'emploi.

Mes homologues et moi avons abordé la question de l'utilisation croissante par les États-Unis de mesures protectionnistes, dont les dispositions "Buy America" du gouvernement fédéral et des États. Toutes les provinces du Canada, l'Ontario y compris, demeurent préoccupées par les effets dévastateurs que ces exigences auront sur les familles et les entreprises canadiennes qui dépendent de notre relation commerciale essentielle avec les États-Unis pour réussir.

De concert avec ses partenaires provinciaux, l'Ontario réitère son appel au gouvernement fédéral pour qu'il prenne des mesures immédiates afin que le Canada soit exempté de toute disposition "Buy America". Quelque 550 travailleurs de Thunder Bay ont perdu leur emploi parce que le gouvernement fédéral n'a pas réussi à empêcher ces politiques nuisibles. Nous exhortons Ottawa à agir sans tarder pour protéger nos emplois manufacturiers de la Buy America Act.

Lors de la réunion de cette semaine, nous avons réalisé avec nos partenaires d'énormes progrès en vue d'éliminer les obstacles au commerce intérieur, en nous fondant sur le protocole d'entente récemment conclu avec la Saskatchewan et en poursuivant nos discussions avec le Québec et le Manitoba dans le but d'éliminer ces obstacles et de créer davantage de possibilités pour les entreprises.

L'Ontario est prêt à collaborer avec les provinces et les territoires qui y sont disposés afin d'éliminer plus rapidement les obstacles au commerce intérieur et d'aider les entreprises à créer des emplois, à attirer des investissements et à assurer la prospérité dans toutes les régions de notre pays. Nous avons la conviction que de telles mesures sont bonnes non seulement pour l'Ontario, mais pour l'ensemble du Canada.

Nous continuons de travailler avec les provinces partageant nos vues afin de lutter contre l'imposition par le gouvernement fédéral de politiques punitives qui n'assurent pas un juste équilibre entre la création d'emplois, la croissance économique et la protection de l'environnement. Notre position n'a pas changé : la taxe carbone fédérale n'est ni plus ni moins qu'une ponction fiscale qui rend la vie plus coûteuse pour les travailleurs d'un bout à l'autre du Canada.

En outre, nous demandons à Ottawa de revoir ses politiques comme le projet de loi C-69, qui compromettra l'exploitation de nouvelles ressources, le secteur de l'énergie à l'échelle nationale et les emplois dont dépendent les familles de nos travailleurs pour joindre les deux bouts. Des politiques comme celle-là font régresser notre pays plutôt que de le faire progresser.

L'Ontario se joint à ses partenaires provinciaux et territoriaux en demandant également au gouvernement fédéral de faire sa part pour accorder la priorité aux patients. Il convient de renforcer les systèmes de soins de santé du pays en portant à 5,2 % le taux annuel de croissance applicable au Transfert canadien en matière de santé. Cette augmentation est essentielle pour réduire les temps d'attente dans nos hôpitaux et mettre fin à la médecine de couloir pour les patients de l'Ontario et des autres provinces et territoires.

Je tiens à remercier le premier ministre Moe et les bonnes gens de la Saskatchewan d'avoir accueilli cette réunion des premiers ministres des provinces et territoires du Canada. Je me réjouis de continuer à travailler en étroite collaboration avec nos partenaires provinciaux et territoriaux pour faire progresser nos priorités communes dans l'intérêt supérieur de la population de l'Ontario et de tous les Canadiens et Canadiennes. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement