Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario prend des mesures pour favoriser la prospérité dans le secteur de l'automobile

Communiqué

L'Ontario prend des mesures pour favoriser la prospérité dans le secteur de l'automobile

Le plan de la province stimulera la compétitivité et l’innovation, encouragera les talents

Cabinet du premier ministre

WOODBRIDGE — Afin de servir les intérêts de la population, le gouvernement de l'Ontario prend des mesures visant à protéger les emplois dans l'industrie automobile et à donner au secteur un élan de croissance.

Aujourd'hui, en vue du Salon international canadien de l'auto, le premier ministre, Doug Ford, et le ministre du Développement économique, de la Création d'emplois et du Commerce, Todd Smith, ont rendu public le plan du gouvernement de l'Ontario pour le secteur automobile, intitulé Piloter la prospérité : L'avenir du secteur de l'automobile de l'Ontario. Le plan établit une vision décennale de la façon dont l'industrie, les secteurs de la recherche et de l'éducation et les trois paliers du gouvernement peuvent collaborer afin de renforcer la compétitivité du secteur de l'automobile.

« Notre gouvernement est déterminé à aider ses partenaires de l'industrie automobile à croître et à créer de bons emplois, a déclaré M. Ford. Grâce à notre plan Piloter la prospérité, nous garantissons au secteur ontarien de l'automobile la première place à l'échelle mondiale — et nous nous assurons qu'il la conserve pour de nombreuses années. »

« L'industrie automobile de l'Ontario nous a dit ce dont elle a besoin pour protéger ses bons emplois et investir dans les compétences et les technologies essentielles à sa compétitivité, et nous avons écouté, a indiqué M. Smith. Notre plan poursuit sur la lancée de nos mesures visant à réduire les formalités administratives, à diminuer les dépenses de fonctionnement des entreprises, à ouvrir l'Ontario aux affaires et à favoriser la création d'emplois. »

La première phase du plan Piloter la prospérité repose sur trois piliers qui sont chacun assortis de mesures immédiates :

  • Climat d'affaires concurrentiel — une approche globale et simplifiée en matière d'approbation et de conformité pour les activités des sites de fabrication désignés, la promotion à l'étranger des atouts de l'Ontario pour le secteur automobile et l'examen des tarifs d'électricité pour le secteur industriel.
  • Innovation — de nouvelles formes de soutien pour la modernisation et la compétitivité de la chaîne d'approvisionnement, ainsi que pour les technologies destinées aux véhicules connectés et autonomes.
  • Talents — de nouvelles possibilités de stages et de formation, et l'élaboration d'un plan de gestion des talents et d'un répertoire de compétences.

La deuxième phase du plan sera publiée plus tard cette année et s'appuiera sur les mesures ci-dessus afin de relever les défis à long terme auxquels le secteur est confronté et de tirer parti des possibilités qui s'offrent à lui.

Dans l'ensemble, l'industrie automobile de l'Ontario demeure vigoureuse. En 2017, l'Ontario était au premier rang des producteurs du secteur automobile en Amérique du Nord, avec une production de près de 2,2 millions de véhicules. Mais il est important que les gouvernements et l'industrie réagissent pour faire face à la concurrence des États américains et du Mexique et s'adapter aux bouleversements technologiques.

« L'Ontario est bien placé pour construire la prochaine génération de véhicules et former la nouvelle génération d'innovateurs, a conclu M. Smith. Notre plan pour le secteur de l'automobile trace une voie qui favorise la collaboration entre l'industrie, le milieu universitaire et le gouvernement et tire parti de nos forces inhérentes. »

Faits en bref

  • Afin de permettre davantage d’essais des technologies émergentes et de soutenir les ventes futures de la prochaine génération d’automobiles, l’Ontario a mis à jour son programme pilote de mise à l’essai des véhicules automatisés pour permettre aux véhicules équipés de niveaux d’automatisation plus élevés — technologie de niveau 3 de la Society of Automotive Engineers — de circuler sur les routes de l’Ontario dès qu’ils seront admissibles à l’achat au Canada.
  • La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante a attribué son Prix Coupe-paperasse d’or au premier ministre Ford, un honneur accordé pour la première fois à un premier ministre de l’Ontario, et décerné au gouvernement provincial la note A-, une amélioration par rapport à la note C+ obtenue l’année dernière. C’est le résultat des mesures importantes prises afin de réduire les formalités administratives et les obstacles à la croissance des entreprises.
  • L’assemblage de véhicules et la production de pièces d’automobiles soutiennent quelque 105 800 emplois directs en Ontario, de même qu’une centaine de milliers d’emplois indirects dans les collectivités de toute la province.
  • L’Ontario est le seul endroit en Amérique du Nord où cinq géants mondiaux de l’automobile construisent des véhicules : Fiat Chrysler, Ford, General Motors, Honda et Toyota, de même que le fabricant de camions Hino.
  • Les installations de montage de véhicules de la province sont soutenues par une chaîne d’approvisionnement comprenant plus de 700 entreprises de pièces et plus de 500 fabricants d’outils, de matrices et de moules.

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement