Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le premier ministre Ford a eu des rencontres fructueuses avec des partenaires américains lors de la réunion d'hiver de la National Governors Association

Communiqué

Le premier ministre Ford a eu des rencontres fructueuses avec des partenaires américains lors de la réunion d'hiver de la National Governors Association

Cabinet du premier ministre

WASHINGTON, D.C. — Le premier ministre Doug Ford a fait savoir aux importants dirigeants politiques et chefs d'entreprise américains présents à la réunion d'hiver de la National Governors Association (NGA) que l'Ontario est ouvert aux affaires.

« Je suis venu à Washington au nom des Ontariens et des Ontariennes, a déclaré M. Ford. Nous faisons en sorte d'ouvrir l'Ontario aux affaires parce que cela signifie de bons emplois pour la population. Il est essentiel de travailler avec nos partenaires américains sur des priorités communes, parmi lesquelles la réduction des obstacles au commerce ainsi que la création et la protection d'emplois bien rémunérés, pour améliorer la vie des gens de part et d'autre de la frontière. » 

Au cours de cette visite de trois jours, M. Ford a tenu de bonnes discussions avec le représentant au Commerce des États-Unis, Robert Lighthizer, l'ambassadrice des États-Unis au Canada, Kelly Knight Craft, l'ambassadeur du Canada aux États-Unis, David MacNaughton, le gouverneur de l'Illinois, J.B. Pritzker, le gouverneur de l'Indiana, Eric Holcomb, la gouverneure du Michigan, Gretchen Whitmer, le gouverneur du Minnesota, Tim Walz, et le gouverneur du Tennessee, Bill Lee. Il s'est également entretenu avec 30 chefs d'entreprise américains, abordant leurs priorités partagées, y compris l'Accord Canada-États-Unis-Mexique, l'élimination des obstacles au commerce et la manière de travailler ensemble pour assurer la croissance économique et la prospérité. 

Visitant Washington avec un contingent de premiers ministres canadiens, M. Ford a également poursuivi son dialogue avec le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, et le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Blaine Higgs, afin de promouvoir leurs intérêts communs autour de l'élimination de la taxe carbone nuisible à l'emploi, de la suppression des obstacles aux échanges entre provinces et territoires canadiens, et de l'allégement du fardeau réglementaire. 

« Nous faisons de l'Ontario l'un des meilleurs endroits au monde où investir, créer des emplois et développer une entreprise, a souligné M. Ford. Les tarifs américains sur l'acier et l'aluminium nuisent au secteur manufacturier et à la compétitivité des deux côtés de la frontière. Au cours des trois derniers jours, nous avons fait d'énormes progrès pour établir des partenariats solides avec nos homologues américains. Nous allons continuer de travailler avec les premiers ministres et gouverneurs dont les intérêts sont semblables aux nôtres afin de stimuler le commerce et les investissements et de faire progresser nos économies respectives. »

Faits en bref

  • Les États-Unis sont le plus important partenaire commercial de l’Ontario, avec des échanges bilatéraux qui s’élevaient à 390 milliards de dollars canadiens en 2017. Près de 9 millions d’emplois aux États-Unis dépendent de ce commerce et des investissements entre le Canada et les États-Unis.
  • La National Governors Association offre la possibilité aux leaders participants de travailler ensemble, de partager leurs pratiques exemplaires et d’élaborer des solutions visant à améliorer la vie des gens.
  • Jusqu’ici, le premier ministre Ford a déjà établi un dialogue direct avec plus de 20 gouverneurs américains.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement