Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario élargit l'accès à un traitement qui change la vie des patients atteints de tremblements essentiels

Communiqué

L'Ontario élargit l'accès à un traitement qui change la vie des patients atteints de tremblements essentiels

Des investissements dans les soins de première ligne amélioreront la qualité de vie de la population ontarienne

Ministère de la Santé

TORONTO — Environ quatre pour cent des Ontariennes et Ontariens de 65 ans et plus présentent des tremblements essentiels — un trouble qui cause des tremblements incontrôlables qui peuvent rendre difficile la réalisation de tâches simples comme fermer un bouton ou boire de l'eau dans une tasse. C'est pourquoi l'Ontario investit dans les services de première ligne et les options de traitement afin d'améliorer la qualité de vie d'un plus grand nombre d'Ontariennes et d'Ontariens.

Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, s'est rendue au Centre Sunnybrook des sciences de la santé, afin d'annoncer un financement additionnel de 1,4 million de dollars pour que 72 patients de plus reçoivent un nouveau traitement non invasif contre les tremblements essentiels. Ce nouveau traitement utilise l'imagerie par résonnance magnétique (IRM) pour guider des ultrasons focalisés de haute intensité vers une zone particulière du cerveau afin d'éliminer les cellules qui causent les tremblements. Même s'il n'existe actuellement pas de remède contre les tremblements essentiels, ce traitement a démontré, lors d'essais cliniques, une amélioration des tremblements de 46 pour cent, avec des temps de récupération plus courts et des risques plus faibles que la chirurgie.

« Notre gouvernement protège ce qui compte le plus en aidant un plus grand nombre de personnes atteintes de tremblements essentiels à accéder à un nouveau traitement qui changera leur vie, a déclaré la ministre Elliott. En investissant dans des traitements non invasifs qui peuvent aider à gérer les symptômes et à les soulager, nous pouvons aider à améliorer la qualité de vie de plus de patients. Cela fait partie de l'engagement de notre gouvernement de concentrer les dollars en santé où leurs répercussions sont les plus grandes et font le plus de bien à la population ontarienne, dans les soins de première ligne. »

Les ultrasons focalisés de haute intensité guidés par IRM pour traiter les tremblements essentiels sont une option de traitement de rechange non invasive à la chirurgie ou aux médicaments. Ce traitement est actuellement offert au Sunnybrook et dans le Réseau universitaire de santé et a démontré qu'il est plus rentable que la chirurgie.

« Les ultrasons focalisés sont la nouvelle frontière de la médecine, a expliqué le Dr Andy Smith, président et chef de la direction du Centre Sunnybrook des sciences de la santé. Remplacer les scalpels par des ondes acoustiques est révolutionnaire pour le domaine et s'avère en plus être une avancée incroyable dans la qualité des soins aux patients. Cela minimisera les séjours à l'hôpital, réduira les infections et donnera aux gens un nouvel espoir. Nous tenons à remercier le gouvernement de l'Ontario de cet investissement important dans cette technologie qui change la donne. »


Faits en bref

  • Suite à l’approbation de Santé Canada, le Comité consultatif ontarien des technologies de la santé a recommandé en 2018 que les ultrasons focalisés de haute intensité guidés par IRM pour traiter les tremblements essentiels soient financés par les deniers publics.
  • Cette année, l’Ontario investira au total près de 1,9 million de dollars dans les ultrasons focalisés de haute intensité guidés par IRM pour soigner les tremblements essentiels.
  • En 2018-2019, le ministère a fourni du financement pour 24 interventions (12 au Sunnybrook et 12 dans le Réseau universitaire de la santé).
  • En 2019-2020, le ministère a fourni du financement pour 96 interventions (48 au Sunnybrook et 48 dans le Réseau universitaire de la santé).
  • Le Sunnybrook et le Réseau universitaire de la santé sont actuellement les deux seuls centres en Ontario qui offrent cette intervention.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être