Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario accroît les services de sages-femmes

Communiqué

L'Ontario accroît les services de sages-femmes

L’investissement dans les soins de première ligne donnera davantage de choix à plus de 3 400 familles supplémentaires

Ministère de la Santé

ST. JACOBS — Avec plus de 140 000 bébés qui viennent au monde chaque année en Ontario, les familles recherchent plus d'options quand vient le temps de choisir leurs soins. C'est pourquoi le gouvernement pour la population de l'Ontario investit dans les soins de première ligne en élargissant l'accès aux services de sages-femmes partout dans la province.

Aujourd'hui, Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé, s'est rendue à l'organisme St. Jacobs Midwives de Kitchener en compagnie de Mike Harris, député provincial de Kitchener-Conestoga, afin d'annoncer que le gouvernement investit une somme supplémentaire de 28 millions de dollars pour élargir les services de sages-femmes en Ontario, ce qui aidera jusqu'à 3 400 familles supplémentaires à accéder à des choix additionnels de soins primaires durant la grossesse, l'accouchement et après la naissance. L'Ontario travaille également à élargir de façon responsable le champ d'exercice des sages-femmes afin de leur permettre de prescrire un plus grand nombre de médicaments à leur clientèle. Ce changement offrira un plus grand choix et plus de commodités aux familles et réduira le temps que les patientes attendent pour obtenir des médicaments et des thérapies.

« Notre gouvernement protège ce qui compte le plus en s'assurant que les familles de tout l'Ontario ont davantage de choix lorsque vient le temps de mettre au monde leurs bébés, a déclaré la ministre Elliott. Ce financement additionnel signifie que plus de familles qui attendent un enfant en Ontario pourront accéder à des soins de qualité prodigués par une sage-femme durant la grossesse, le travail et la naissance, ainsi qu'à six semaines de soutien une fois l'enfant né. Notre investissement dans les services de sages-femmes fait partie de l'engagement de notre gouvernement de concentrer les dollars en santé où leurs répercussions sont les plus grandes et font le plus de bien à la population ontarienne — dans les soins de première ligne. »

Ces nouveaux investissements :

  • soutiendront jusqu'à 90 nouvelles sages-femmes diplômées qui commencent à exercer leur profession
  • augmenteront l'accès à des soins de sages-femmes culturellement adaptés en élargissant les services de sages-femmes autochtones
  • garantiront que les groupes de sages-femmes peuvent actualiser leur technologie afin de continuer à offrir des services de qualité
  • génèreront un financement permanent pour un projet pilote de l'Équipe de santé familiale Mount Sinai Academic qui vise à s'assurer que les patients reçoivent des soins de sages-femmes de façon continue.  

Les services de sages-femmes de la région de Waterloo, où la ministre Elliott a fait cette annonce, recevront une somme supplémentaire de 1,2 million de dollars cette année afin d'appuyer les soins experts et axés sur la clientèle que prodiguent les sages-femmes.

« Investir dans les sages-femmes est logique et pave la voie à la réforme en santé qui cherche à prodiguer des soins de qualité et rentables qui procurent d'excellents résultats, a souligné Elizabeth Brandeis, présidente de l'Association des sages-femmes de l'Ontario. Les sages-femmes sont un excellent exemple de soins qui favorisent des transitions harmonieuses entre la collectivité et l'hôpital, sont disponibles 24 heures par jour, sept jours sur sept, et offrent des soins qui donnent la priorité aux patientes. »

 « Depuis plus de 25 ans, notre objectif a été de fournir des soins de sages-femmes de grande qualité, respectueux et personnalisés aux familles de Kitchener-Waterloo et des cantons avoisinants, a précisé Janessa Otto, s.f.a, St. Jacobs Midwives. Ces familles nous ont répété à plusieurs reprises qu'elles apprécient et dépendent de nos services. Nous sommes très heureux d'accueillir la ministre Elliott et espérons que l'annonce qu'elle a faite aujourd'hui permettra d'offrir un plus grand accès aux soins de sages-femmes dans notre région. »

Faits en bref

  • Avec ces nouveaux investissements du gouvernement, l’Ontario fournit 178 millions de dollars pour des services de sages-femmes cette année, soutenant jusqu’à 35 000 familles.
  • Investir dans les services de sages-femmes fait partie du plan de l’Ontario pour créer un système de santé public moderne, viable et axé sur les patients.
  • Les services des sages-femmes sont offerts dans différentes installations de naissance, notamment à domicile, à l’hôpital ou dans l’un des centres de naissances de Toronto et d’Ottawa. Les soins de sages-femmes entraînent moins d’interventions médicales et chirurgicales, des taux d’allaitement plus élevés et des séjours à l’hôpital plus courts.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être