Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Le gouvernement investit 27 milliards de dollars pour favoriser l'élimination des soins de santé de couloir

Communiqué

Le gouvernement investit 27 milliards de dollars pour favoriser l'élimination des soins de santé de couloir

Plus de 3 000 nouveaux lits d’hôpital seront créés grâce aux investissements

Ministère de la Santé

TORONTO — Les soins de santé de couloir sont un problème important qui continue d'exercer une pression sur les hôpitaux et le système de santé de l'Ontario. Partout en Ontario, de trop nombreux patients doivent attendre trop longtemps les soins dont ils ont besoin. C'est pourquoi le gouvernement pour la population de l'Ontario franchit un pas important vers l'élimination des soins de santé de couloir en investissant 27 milliards de dollars au cours des 10 prochaines années dans des projets d'infrastructure essentiels à l'échelle de la province. Ces investissements renforceront la capacité critique des soins de première ligne en créant plus de 3 000 nouveaux lits d'hôpital.

« Grâce à ces investissements qui se font attendre depuis longtemps, nous atténuerons les pressions écrasantes qui affligent les hôpitaux de l'Ontario et donnerons le pouvoir au personnel infirmier et aux médecins de prodiguer plus rapidement de meilleurs soins, explique Christine Elliott, vice-première ministre et ministre de la Santé et des Soins de longue durée. Cette injection d'argent frais précisera l'engagement de notre gouvernement de protéger ce qui compte le plus pour la population ontarienne, y compris notre système de santé public. »

Afin de souligner les investissements historiques du gouvernement, la ministre Elliott était accompagnée par des collègues du caucus, du personnel de l'hôpital, des fournisseurs de soins de première ligne et des conseilleurs aux patients et aux familles. Ils ont ensemble célébré l'ouverture officielle du nouveau département des services des urgences en santé mentale du Centre de santé St-Joseph d'Unity Health Toronto. Grâce à ces investissements en infrastructure plus que nécessaires, l'Ontario peut réduire les pressions sur les hôpitaux alors que la province édifie un système de santé public moderne, viable et intégré axé sur les besoins des patients. 

« Le nouveau département des services des urgences en santé mentale et un exemple parfait des types de projets d'infrastructure en santé qui favoriseront le renforcement de la capacité, offriront des soutiens spécialisés et aideront à éliminer les soins de santé de couloir en Ontario, poursuit la ministre Elliott. Chaque élément de notre plan visant à éliminer les soins de santé de couloir et à édifier un système de santé moderne, viable et intégré commence et s'achève avec le patient. »

En plus d'investissements pour créer davantage de lits, le gouvernement fait des investissements en rénovation pour s'assurer que les installations négligées depuis trop longtemps partout dans la province sont adéquatement entretenues.

« À titre d'urgentiste, j'ai été témoin des défis qu'un service des urgences occupé peut représenter pour les patients qui cherchent à obtenir des soins lors d'une situation de crise liée à la santé mentale ou à la toxicomanie, décrit le Dr Tim Rutledge, président et chef de la direction d'Unity Health Toronto, dont font partie le Centre de santé St-Joseph, Providence Healthcare et l'Hôpital St. Michael.Avec ce nouveau département en santé mentale au Centre de santé St-Joseph, nous avons désormais un établissement qui nous aidera à offrir ce qu'il y a de mieux à nos patients avec compassion et dignité humaine à l'avant-plan.

Le gouvernement adopte une approche exhaustive afin d'éliminer les soins de santé de couloir, incluant des investissements supplémentaires pour hausser le financement de fonctionnement des hôpitaux, les services de santé mentale et de lutte contre la toxicomanie et la création de lits de soins de longue durée, ainsi que du financement dans les soins à domicile et en milieu communautaire, qui permettront aux personnes âgées de l'Ontario de vivre chez elles plus longtemps.

Faits en bref

  • L’Ontario a investi 4 millions de dollars dans l’agrandissement du département des services des urgences en santé mentale du Centre de santé St-Joseph qui devrait commencer à recevoir des patients le 24 avril 2019.
  • Grâce au soutien financier du gouvernement, ce département modernisé comprend désormais neuf chambres de patient privées qui accroîtront l’accès à des soins de santé mentale d’urgence, ce qui aidera à atténuer les pressions exercées sur les salles des urgences et les hôpitaux.
  • Le département des services des urgences en santé mentale offrira une meilleure confidentialité aux patients, davantage d’espace pour les volumes actuels de patients, améliorera la sécurité des patients et du personnel et facilitera l’admission et le cheminement des patients.
  • Grâce à l’achèvement du projet d’agrandissement, la taille du département des services des urgences en santé mentale du Centre de santé St-Joseph est passée de 2 365 pieds carrés à 4 005 pieds carrés.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Gouvernement Santé et bien-être