Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario protège les ours noirs et fait la promotion de la chasse viable

Communiqué

L'Ontario protège les ours noirs et fait la promotion de la chasse viable

La Province consulte au sujet de la chasse annuelle printanière à l’ours noir

PETERBOROUGH — Le gouvernement de l'Ontario prend des mesures pour protéger la santé et la viabilité des populations d'ours noir tout en soutenant les petites entreprises et les emplois dans le Nord et le Centre de l'Ontario. Aujourd'hui, John Yakabuski, ministre des Richesses naturelles et des Forêts, a annoncé le début des consultations gouvernementales sur une proposition de faire du projet pilote de chasse printanière à l'ours noir une saison de chasse régulière.

En 2014, l'Ontario a lancé un projet pilote de saison printanière de chasse à l'ours noir qui protégeait la viabilité de la chasse à l'ours. Le projet pilote de chasse printanière à l'ours noir s'est poursuivi chaque année depuis. La Province propose de faire de ce projet pilote une saison de chasse régulière assujettie à un examen annuel. 

« L'Ontario abrite une population saine d'ours, » a dit le ministre Yakabuski. « La Province continuera de surveiller les populations d'ours noir, les résultats de la chasse et les indicateurs de viabilité pour appuyer son examen annuel et veiller à ce que les populations d'ours noir soient gérées de manière viable. » 

Toutes les mesures de protection de l'ours noir de l'Ontario demeurent en vigueur dans le cadre de cette proposition. Par exemple, il demeure illégal de récolter des oursons ou des femelles avec oursons au printemps, un crime qui peut entraîner des amendes jusqu'à 25 000 $ et un an de prison maximum.

L'Ontario propose aussi de prendre des mesures pour soutenir la viabilité à longue échéance de la population d'ours noir en déclin dans la péninsule de Bruce en réduisant la saison de chasse à l'ours dans cette région.

Le projet pilote de chasse printanière à l'ours noir a été bien accueilli par les collectivités du Nord ainsi que les industries de la chasse et du tourisme qui soutiennent des petites entreprises et des emplois dans l'Ontario rural et du Nord. La proposition d'en faire une saison régulière de chasse émane du Comité consultatif de gestion de la chasse au gros gibier formé au printemps 2019 pour conseiller la Province quant aux moyens d'améliorer la gestion du gros gibier en Ontario.

« Nous avons écouté les Ontarien(ne)s du Nord et l'industrie touristique qui nous ont fait part de leurs inquiétudes quant aux effets économiques négatifs de l'incertitude associée à un projet pilote de chasse printanière, » a dit le ministre Yakabuski. « Une saison régulière surveillée permettrait aux  pourvoyeur(se)s touristiques, aux propriétaires de camp et aux chasseur(se)s de mieux planifier leurs activités sur toute l'année et de soutenir les entreprises locales. »

La Province propose aussi des mises à jour aux règlements de la chasse à l'ours noir :

  • l'élimination de possibilités spéciales de chasse à l'ours noir pour les propriétaires fonciers non-résidents et les non-résidents qui chassent avec des parents immédiats 
  • l'exigence que les guides de chasse à l'ours résidents qui agissent à des fins commerciales obtiennent un permis de fournisseur de services de chasse à l'ours noir.  
Les changements proposés sont affichés sur le Registre environnemental de l'Ontario pour commentaires de la population jusqu'au 18 février 2020.

Faits en bref

Document d’information

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager