Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Déclaration du ministre Jim Wilson au sujet des négociations dans le cadre de l'ALENA

Déclaration

Déclaration du ministre Jim Wilson au sujet des négociations dans le cadre de l'ALENA

Les États-Unis et le Mexique ayant fait d'importants progrès dans les discussions visant à revoir des parties clés de l'Accord de libre-échange nord-américain vieux de 24 ans, le ministre Wilson a fait la déclaration suivante :

« Avec des centaines de milliers d'emplois en jeu, il est impératif que notre pays ait une voix à la table et qu'un accord sur l'ALENA soit conclu. La menace des droits de douane sur les voitures fabriquées au Canada est extrêmement préoccupante pour l'Ontario, car un emploi sur cinq en Ontario dépend du commerce et de l'investissement entre le Canada et les États-Unis. J'ai demandé à la ministre Freeland une séance d'information le plus tôt possible afin de veiller à ce que les secteurs de l'automobile, de l'acier et de l'agriculture de l'Ontario et leurs travailleurs soient au cœur des discussions.

Les États-Unis et le Canada entretiennent des relations économiques uniques, les deux côtés de la frontière profitant grandement de nos liens économiques. Près de 9 millions d'emplois aux États-Unis dépendent du commerce et de l'investissement entre le Canada et les États-Unis, et environ 400 000 personnes et 2 milliards de dollars en échanges commerciaux traversent les frontières américaine et canadienne chaque jour.

L'Ontario fait sa part pour que l'entente soit conclue. Le mois dernier, je me suis rendu à Washington, D.C., pour défendre les emplois qui dépendent d'une relation commerciale solide entre le Canada et les États-Unis. Le premier ministre Doug Ford a appelé les gouverneurs des États-Unis pour discuter des répercussions des tarifs douaniers des deux côtés de la frontière et continuera de tendre la main à ses homologues américains. Pas plus tard que la semaine dernière, le premier ministre a rencontré l'ambassadeur des États-Unis au Canada, où il a exprimé le soutien indéfectible de notre gouvernement aux travailleurs de l'Ontario tout au long de ces négociations.

Notre gouvernement continuera de défendre et de promouvoir vigoureusement les intérêts économiques de l'Ontario au pays et à l'étranger. Nous travaillons fort pour que les travailleurs des secteurs de l'automobile, de l'acier et de l'agriculture soient représentés en cette période cruciale. Nous sommes prêts à travailler avec quiconque est déterminé à protéger les travailleurs et les industries de l'Ontario et à faire en sorte qu'un accord sur l'ALENA soit conclu. »

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Affaires et économie Gouvernement Travail et emploi