Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Investissement pour la sécurité des collectivités de toute la province

Communiqué

Investissement pour la sécurité des collectivités de toute la province

Un nouveau programme de subventions vise les services de police et les priorités locales

Ministère du Solliciteur général

Cambridge — Le gouvernement de l'Ontario fournit aux services de police de toute la province les ressources dont ils ont besoin pour lutter contre le crime et assurer la sécurité de la population, en investissant 195 millions de dollars sur trois ans dans le nouveau Programme de subventions pour la sécurité communautaire et les services policiers (SCSP)

Le programme comprend un volet fonds pour les priorités locales, grâce auquel 89 commissions des services policiers recevront un total de 181 millions de dollars pour répondre à des besoins reconnus par les collectivités concernées comme des besoins prioritaires locaux. Il s'agit notamment des questions suivantes : la collaboration entre la police et des organismes communautaires pour aider les personnes atteintes de troubles de la santé mentale et de dépendances (p. ex., équipes d'intervention en situation de crise), des programmes de lutte contre la conduite avec facultés affaiblies et le crime contre les biens, et d'autres menaces à la sécurité publique. De plus, environ 14 millions de dollars seront octroyés aux 18 commissions des services policiers visées par le volet fonds pour les priorités provinciales. Les fonds de ce volet serviront à réduire la violence liée aux armes à feu et aux bandes criminalisées, la violence sexuelle et le harcèlement ainsi que la traite des personnes.

« Nos services de police et leurs partenaires sont les mieux placés pour déterminer ce dont ils ont besoin pour combattre le crime dans leur région, a expliqué Sylvia Jones, solliciteure générale. Nos investissements actuels nous aideront à déployer plus d'agents de première ligne et à agir là où il le faut, quand les besoins se font le plus sentir. »

Une partie des 195 millions investis, soit environ 8,5 millions, permettra au Service de police régional de Waterloo d'élargir les équipes de son unité d'intervention axée sur la collectivité et de créer une nouvelle équipe pour son Initiative de collecte de renseignements sur les bandes criminalisées et d'application de la loi. Ces équipes seront essentielles pour renforcer la sécurité dans les communautés de la région de Waterloo et pour intensifier la lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux bandes criminalisées.

« Nous sommes heureux que le gouvernement de l'Ontario reconnaisse le besoin de financer et de soutenir la sécurité publique dans la région de Waterloo, déclare Bryan Larkin, chef du Service de police régional de Waterloo. Ce financement nous permettra de poursuivre la lutte contre les crimes de violence dans notre collectivité et de veiller à ce que les coupables soient traduits en justice. »

« Le crime, surtout la violence liée aux armes à feu et aux bandes criminalisées, n'a pas de frontières géographiques, a ajouté la solliciteure générale. C'est pourquoi il est si important de continuer à donner les ressources directement aux services de police partout dans la province. Ce sont eux les experts du maintien de la sécurité publique; ce sont eux nos principaux partenaires pour veiller à la sécurité communautaire de l'Ontario. »

Cet investissement s'ajoute aux 105,4 millions de dollars investis jusqu'à maintenant par les gouvernements provincial et fédéral pour lutter contre la violence armée et la violence des bandes criminalisées dans la province grâce à la Stratégie de lutte contre les bandes criminalisées, les armes à feu et la violence.

Faits en bref

  • Les services de police devront produire un rapport annuel sur les résultats de leurs initiatives – par exemple une hausse du soutien offert aux agents de première ligne ou de la sécurité et du bien-être communautaires – pour les deux volets du Programme de subventions pour la SCSP, soit celui des priorités locales et celui des priorités provinciales.
  • Les subventions serviront à rémunérer le personnel des services de police et à payer la formation, le matériel et les frais liés à la sensibilisation, à l’éducation, à la recherche et à l’analyse.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Lois et sécurité