Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario soutient les membres de la Police provinciale et leurs familles qui ont des troubles de santé mentale

Communiqué

L'Ontario soutient les membres de la Police provinciale et leurs familles qui ont des troubles de santé mentale

Un nouveau programme de soutien intégré allégera le stress lié au travail et l’état de stress post-traumatique

TORONTO - Alors que le gouvernement pour la population de l'Ontario s'efforce de réparer une situation financière intenable, nous donnons la priorité aux membres de la Police provinciale de l'Ontario (la Police provinciale) et à leurs familles en investissant dans un vaste programme de santé mentale.

« Les défis et exigences uniques en leur genre auxquels font régulièrement face nos policières et policiers dans l'exercice de leurs fonctions de protection de nos collectivités ont parfois des répercussions profondes sur leur santé mentale et leur bien-être psychologique, a expliqué Sylvia Jones, ministre de la Sécurité communautaire et des Services correctionnels. L'engagement que nous prenons aujourd'hui, en partenariat avec l'Association de la Police provinciale de l'Ontario, vise à résoudre une crise de santé mentale à la Police provinciale. »

La population de l'Ontario s'est retrouvée avec un déficit de 15 milliards de dollars hérité du gouvernement précédent. Si nous ne remédions pas à cette situation financière, des services essentiels - dont les soins de santé, l'éducation et la sécurité communautaire - seront compromis. Notre gouvernement est déterminé à protéger les services qui sont les plus importants pour la population.

 « Chaque jour, nos agents de police et le personnel dévoués travaillent avec acharnement au maintien de la sécurité de nos familles. Comment peut-on attendre de nos héros de la police qu'ils soient là pour nous si nous ne sommes pas là pour eux? a ajouté la ministre. Il arrive très fréquemment que les agents de police de première ligne mettent leur vie en danger ou soient témoins d'événements traumatisants dans l'exercice de leurs fonctions. Tragiquement, cela cause bien trop souvent des souffrances à ces agents et à leurs familles. C'est pourquoi notre gouvernement intervient pour mettre en place les ressources et le soutien que méritent les membres de la Police provinciale. »

L'Association de la Police provinciale de l'Ontario est partenaire du nouveau programme, qui contribuera à assurer la santé du personnel de la Police provinciale et la sécurité de la population ontarienne.

 « Nos membres sont régulièrement appelés à s'exposer volontairement à des événements traumatisants, a déploré Rob Jamieson, président de l'Association de la Police provinciale de l'Ontario. Les ressources existantes à la disposition de nos membres et de leurs familles sont insuffisantes pour résoudre la crise de santé mentale qui sévit actuellement au sein de la Police provinciale. Ce vaste programme intégré de santé mentale, qui est entièrement financé par le gouvernement et exécuté par notre association, représente un premier pas décisif vers une solution au plus grand problème auquel sont confrontés nos membres actifs et à la retraite. L'engagement que nos partenaires du gouvernement ont pris aujourd'hui va beaucoup plus loin que toute ressource en santé mentale qui existe à l'heure actuelle. » 

FAITS EN BREF

Conformément à l'engagement que le gouvernement de l'Ontario a pris à l'égard du service à la clientèle, les agents de la Police provinciale et leurs familles seront au cœur du programme. Le programme moderne et innovant prévoira un réseau d'urgence intégré, conçu pour :

  • instaurer une approche à guichet unique des soins qui assurera que les patients sont mis en contact avec les soutiens et services en santé mentale les plus adéquats, le plus facilement et rapidement possible;
  • fournir des services confidentiels et personnalisés du début à la fin, renforcés par un soutien et des conseils tout au long du processus;
  • assurer l'accès à des programmes d'assistance aux employés et à leurs familles, à des services de soutien axés sur les enfants et les personnes âgées, à un soutien de style télésanté, à des services de spécialistes de l'intervention en cas d'urgence, comme du personnel infirmier autorisé ou des psychiatres, et à des établissements de traitement de la santé mentale.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Santé et bien-être Lois et sécurité