Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

Former une main-d'œuvre qualifiée dans un ensemble de compétences polyvalentes

Document d'information

Former une main-d'œuvre qualifiée dans un ensemble de compétences polyvalentes

La Loi de 2019 sur la modernisation des métiers spécialisés et de l'apprentissage transforme le système de l'apprentissage et des métiers spécialisés dans la province.

Le gouvernement de l'Ontario transforme l'actuel cadre de formation pour faire en sorte que les apprentis bénéficient d'une formation plus rapide, axée sur les compétences et pour encourager la polyvalence dans le secteur des métiers. Par conséquent, le nouveau cadre repose sur un ensemble de compétences polyvalentes.

Le gouvernement travaillera avec le secteur et les gens de métier pour mettre en œuvre un ensemble de compétences polyvalentes qui permettra aux gens de métier de se former plus rapidement tout en acquérant les compétences nécessaires pour exercer leur métier en toute sécurité. Grâce à la formation et l'accréditation des apprentis dans un ensemble de compétences polyvalentes, les gens de métier et les acteurs du secteur pourront mieux répondre aux besoins d'une économie en rapide évolution et les employeurs des petites et moyennes entreprises auront plus de facilité à recruter des apprentis.

Les défis posés par l'actuel système de formation

Actuellement, les gens de métiers de l'Ontario doivent maîtriser l'ensemble du champ de pratique d'un métier pour terminer leur certificat et obtenir leur accréditation. Par exemple, pour obtenir l'accréditation de charpentier ou charpentière (403A), un apprenti doit avoir effectué 7 200 heures de formation, soit 6 480 heures de formation pratique en milieu de travail et 720 heures de formation théorique, et avoir été formé dans tous les aspects du métier. Une fois l'apprentissage terminé, la personne doit passer et réussir l'examen permettant la délivrance du certificat de qualification pour devenir un compagnon certifié.

Ce système peut être long et onéreux tant pour les apprentis que pour les employeurs et il complique la recherche d'emploi pour les apprentis et le recrutement pour les employeurs.

Une approche fondée sur le secteur propre à l'Ontario

L'élaboration de la formation dans un ensemble de compétences polyvalentes se fondera sur les renseignements fournis par le secteur. De ce fait, la ministre de la Formation et des Collèges et Universités nommera un ou plusieurs conseillers en matière de formation et de compétences pour communiquer avec les intervenants et le secteur dans le cadre de la conception d'un nouveau système fondé sur les compétences de base d'un métier, ou sur des compétences qui couvrent plusieurs métiers. Par exemple, les normes en matière de formation pour les métiers de charpentier ou charpentière, chaudronnier ou chaudronnière de construction et tôlier ou tôlière exigent toutes la maîtrise du montage et du démontage d'échafaudages. Avec le modèle des ensembles de compétences polyvalentes, un apprenti ou un compagnon pourrait être accrédité en montage et en démontage d'échafaudages et travailler immédiatement dans divers secteurs ou métiers uniquement avec cette compétence tout en ayant la possibilité de compléter sa formation ultérieurement.

Le modèle fondé sur un ensemble de compétences polyvalentes aidera les apprentis à se former et à commencer à travailler plus rapidement, et ce, sans compromettre les normes en matière de sécurité et de santé. Les apprentis seront en mesure de se former pour obtenir les compétences qu'un employeur ou un emploi requiert. Ils peuvent également choisir de poursuivre leur formation dans le métier en question ou dans d'autres compétences plus tard.

Contribuer à réduire les formalités administratives pour les apprentis et les gens de métier

Le modèle fondé sur un ensemble de compétences polyvalentes offre de la souplesse aux apprentis. Un apprenti pourra acquérir immédiatement l'expérience et la formation nécessaires dans les compétences recherchées sur le marché du travail. Le modèle fondé sur un ensemble de compétences offrira également de plus grandes opportunités d'emploi aux apprentis et aux gens de métier spécialisés. Il existe de nombreux métiers pour lesquels les compétences sont transférables d'un métier à l'autre. Par exemple, les métiers de charpentier ou charpentière, chaudronnier ou chaudronnière de construction et tôlier ou tôlière exigent tous de savoir monter et démonter un échafaudage.

Selon le modèle proposé d'ensembles de compétences polyvalentes, un apprenti ou un compagnon pourra travailler dans divers secteurs ou métiers et être formé à diverses compétences dans différents métiers en fonction de ce dont il a besoin pour trouver un bon emploi. 

Aider les employeurs à répondre à la demande économique locale

Le modèle d'ensemble de compétences polyvalentes aidera les employeurs, en particulier les petites et les moyennes entreprises, à embaucher plus facilement des apprentis. Les employeurs seront en mesure d'embaucher et de former des apprentis dans les compétences qu'ils recherchent et pour les postes qu'ils ont à pourvoir.

Auparavant, les petites et moyennes entreprises hésitaient à embaucher un apprenti si elles n'étaient pas en mesure de dispenser l'intégralité de la formation dans un métier. En outre, il est possible que les entreprises aient connu des besoins en main-d'œuvre qui les ont obligées à embaucher des gens de métier différents pour effectuer le type de travail requis.

Les employeurs seront en mesure de former des apprentis aux compétences spécifiques requises, d'adapter la formation à leur propre entreprise et d'être en meilleure position pour retenir un apprenti.

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Environnement et énergie Travail et emploi