Salle de presse du gouvernement de l'Ontario

L'Ontario annonce des soutiens pour les élèves ayant des besoins particuliers

Communiqué

L'Ontario annonce des soutiens pour les élèves ayant des besoins particuliers

Une nouvelle politique vise à améliorer l’accès des animaux d’assistance dans les écoles

Ministère de l'Éducation

Kitchener (Ontario) — Le gouvernement de l'Ontario soutient les élèves et leur famille qui demandent que leur animal d'assistance puisse les accompagner à l'école et dans les salles de classe. Aujourd'hui, l'honorable Stephen Lecce, le ministre de l'Éducation, Sam Oosterhoff, l'adjoint parlementaire au ministre de l'Éducation, et Amy Fee, l'adjointe parlementaire au ministre des Services à l'enfance et des Services sociaux et communautaires, ont annoncé une nouvelle directive en matière de politiques visant à aider les élèves de l'Ontario ayant des besoins particuliers en améliorant l'accès des animaux d'assistance dans les écoles.

Les conseils scolaires sont tenus d'élaborer et de mettre en œuvre des politiques et des procédures concernant les animaux d'assistance dans les écoles. À l'heure actuelle, un peu plus de la moitié des conseils scolaires de l'Ontario ont mis en place une politique relative aux animaux d'assistance. Avec l'annonce d'aujourd'hui, le ministère de l'Éducation a donc établi une norme uniforme concernant l'accès des élèves aux animaux d'assistance dans la province.

« Je veux m'assurer que tous les enfants, quels que soient leurs besoins, ont la possibilité de réaliser leur plein potentiel, a déclaré le ministre Stephen Lecce. Chaque enfant a sa dignité humaine propre — notamment ceux qui ont des besoins particuliers — et cette mesure positive, coordonnée par Sam Oosterhoff et Amy Fee, contribuera à favoriser la réussite de tous les enfants de la classe. »

« Les animaux d'assistance peuvent grandement contribuer à l'indépendance physique et au bien-être émotionnel d'un enfant, a déclaré l'adjoint parlementaire Sam Oosterhoff. Notre gouvernement tient à s'assurer que les élèves ayant des besoins particuliers ne sont jamais laissés pour compte. Favoriser la présence d'animaux d'assistance dans les écoles de l'Ontario contribuera à offrir à ces enfants un accès à une éducation pertinente. »

« Je me soucie beaucoup des élèves de l'Ontario ayant des besoins particuliers et, en tant que membre du gouvernement, je pense à eux tous les jours, a déclaré l'adjointe parlementaire Amy Fee. En tant que gouvernement, nous examinons avec empathie la manière dont ces enfants sont traités afin de favoriser leur apprentissage. »

Faits en bref

  • Le Projet de loi 48, Loi de 2019 pour des écoles sûres et axées sur le soutien, modifie la Loi sur l’éducation afin de conférer au ministre de l’Éducation le pouvoir d’établir des politiques et des lignes directrices concernant les animaux d’assistance dans les écoles.
  • Cette loi exige également des conseils scolaires qu’ils se conforment à ces politiques et à ces lignes directrices et qu’ils élaborent leurs propres politiques conformément à celles qui sont établies par le ministre de l’Éducation.
  • Les conseils scolaires doivent mettre en œuvre leurs politiques relatives aux animaux d’assistance d’ici le 1er janvier 2020.

Ressources additionnelles

Renseignements pour les médias

Partager

Sujets

Éducation et formation